Sur la radio RMC, Jérôme Rothen a évoqué les récents soucis des Girondins de Bordeaux.

Un président contesté par les supporters et le nouveau maire, un logo détesté par les Ultras, et un coach sur le départ… ça fait beaucoup pour un seul club.

publicité

« Quand tu viens lui annoncer (à Sousa) qu’il y a zéro euro pour recruter, alors qu’on lui a vendu des ambitions… Il n’est pas venu pour rien à Bordeaux, même s’il savait très bien que ce n’était pas le projet du Paris Saint-Germain ou celui de l’Olympique Lyonnais », estime Rothen.

publicité

« Sauf que ça reste Bordeaux, une place forte dans notre championnat. Donc tu lui vends des choses, puis tu l’obliges à rester au bout d’un moment, et là avec tout ce qu’il se passe en interne, toutes les révélations… »

publicité

« Mais tu imagines ? Il a quand même un nom Paulo Sousa, ce n’est pas n’importe qui. Il se dit : ‘mais attends, merde, je suis dans quel bordel là ?’. Et les priorités elles sont où ? Les 2 M€ dépensés autour du logo… Ce club est tombé bien bas. Il est moisi », déplore Jérôme Rothen.

0 Partages
Author

Write A Comment