Il y a treize ans, au printemps 2010, le scandale Zahia a secoué le football français: l’affaire Zahia.

À l’approche de la Coupe du Monde en Afrique du Sud, les noms des internationaux Karim Benzema, Franck Ribéry et Sidney Govou ont été liés à une affaire de prostitution (ils ont depuis été relaxés) impliquant Zahia Dehar, une ex-escort-girl qui était mineure au moment des faits.

Aujourd’hui âgée de 31 ans, l’actrice est revenue sur cet épisode dans un podcast de L’Équipe, soulignant l’impact significatif que cela a eu sur sa vie. «Mon nom est sorti malgré moi dans la presse, pour moi c’était la fin de ma vie. J’ai même pensé à me suicider, rembobine la femme de 31 ans. On le sait très bien : cette étiquette, c’est la pire qu’une femme puisse porter dans la société ».

« Et commencer ma vie d’adulte avec cette étiquette, être connue par tout le monde comme ‘ce genre de femme’, c’était très dur. Je me demandais ce que j’allais pouvoir faire de ma vie ».

« Quand je vais chercher du travail, je me disais : ‘On va rire de moi, on va me rejeter, je vais connaître de la discrimination par rapport à cette étiquette’. Pour moi, on m’avait tuée.»

Write A Comment

google News