Le FC Barcelone a perdu pied contre le Bayern en Ligue des Champions, avec une défaite 3-0 mardi soir.

Le défenseur central du FC Barcelone Gerard Piqué est lucide, le Barça n’est pas au niveau en ce début de saison. Mais il y a des raisons.

«C’est ce que c’est, nous sommes ce que nous sommes. On a beaucoup de jeunes, on s’est retrouvé avec beaucoup de joueurs de 18 ans. Ce n’est pas une excuse, c’est une réalité. Petit à petit, il faut grandir et on verra comment on arrivera à la fin de la saison».

publicité
Piqué a aussi défendu Sergi Roberto, sifflé par le Camp Nou. Le milieu a joué… latéral. «Je voudrais rappeler aux gens que Sergi Roberto n’est pas un latéral, il fait le sacrifice de jouer là-bas… les gens sont libres d’exprimer leurs opinions, mais personnellement, le voir se faire siffler fait très mal».
Mais dans la presse, c’est plutôt… Gerard Piqué et les cadres qui sont critiqués. « C’est devenu un joueur habituel sur les photos de cette boucle interminable d’humiliations », résume Mundo Deportivo.

Sergio Busquets également en prend pour son grade: « Il a voulu, mais n’a pas pu (rivaliser). Il a perdu des ballons dangereux qui vont contre ses principes », raconte le média. Jordi Alba est lui aussi mentionné parmi les mauvais élèves de la partie.

Dans Sport, Sergi Roberto est aussi critiqué : « il n’a rien réussi. Il a perdu plusieurs ballons sur la sortie de balle et a souffert sur son côté. Le public l’a salué avec des sifflets ».
0 Partages
Author

Write A Comment