En marge de la finale de la Coupe de France perdue contre le Paris Saint-Germain le 24 juillet dernier, l’ASSE a dénoncé des violences qui ont eu lieu au sein du centre de formation de l’AS Saint-Etienne.

L’AS Saint-Etienne est secoué par une nouvelle affaire. Après le tacle assassin de Loïc Perrin sur Mbappé, des violences ont été recensées au sein du centre de formation.

publicité

Lors d’une soirée de bizutage, des violences auraient eu lieu contre certains nouveaux joueurs. Une plainte contre X a été déposée par les Verts.

publicité

« L’AS Saint-Étienne a été informée de faits inacceptables qui se seraient produits au sein de son centre de formation la semaine dernière. Quatrième meilleur centre de formation selon le dernier classement de la FFF, le club ne peut tolérer des actes inappropriés et contraires aux valeurs inscrites dans son projet sportif d’excellence permettant à de nombreux jeunes joueurs d’intégrer le groupe professionnel », écrit l’ASSE dans un communiqué.

publicité

« Deux pensionnaires ont ainsi été convoqués à un entretien préalable à une éventuelle sanction et mis à pied à titre conservatoire. Un troisième a fait l’objet d’une exclusion temporaire. Devant la gravité supposée des incidents qui lui ont été rapportés, l’ASSE a également déposé plainte. Le club est prêt à collaborer avec les autorités afin de déterminer précisément toutes les responsabilités », peut-on lire dans un communiqué officiel.

0 Partages
Author

Write A Comment