Luc Dayan, l’ancien président du FC Nantes et du RC Lens, lance un projet fou : une Ligue 1 avec 48 clubs.

Et si la Ligue 1 et la Ligue 2 étaient réunies, avec quelques clubs de National pour faire le compte ? Face à la menace de projet de Super Ligue des Champions imaginé par l’UEFA pour 2024, qui pourrait faire perdre du terrain (et beaucoup d’argent) aux ligues nationales, Luc Dayan a son idée.

publicité

Invité jeudi de l’After Foot sur RMC, l’ex-dirigeant propose une grande ligue fermée française. « Une ligue fermée à 48 clubs, quatre groupes de douze équipes et une première phase qui se termine en décembre ».

publicité

« On prend les quatre premiers et on fait une deuxième phase. Puis on recommence l’année suivante. Les actionnaires auraient la certitude de participer à l’économie du spectacle durablement. Les collectivités seraient certaines que les stades construits ou qu’elles vont construire seraient utilisés », a-t-il dit.

Protéger les clubs

Cependant, il estime le projet trop fou pour être réalisé aujourd’hui. « En off, j’ai eu beaucoup de retours me disant que c’est top et que c’est ce qu’il faut faire. Mais dans la façon de penser du sport collectif en Europe, on pense « business » à chaque fois qu’on dit « ligue fermée », alors que l’idée est de protéger les clubs ».

« Ça permettrait de planifier les investissements sur la durée et les clubs n’auraient pas à se demander comment ils vont faire pour continuer en cas de mauvaise saison, ce qu’on voit par exemple à Sochaux », a-t-il dit.

publicité

Le projet se baserait sur une ligue fermée comme la NBA, la NFL ou encore la NHL aux Etats-Unis. Les clubs y sont repartis par conférences. En France, La Ligue 1 pourrait ainsi être repartie en quatre conférences: nord, sud, est et ouest.

0 Partages
Author

Write A Comment