Les jardiniers de la Ligue 1 utilisent de nombreux produits chimiques pour rendre les pelouses parfaites.

Pesticides et autres fongicides sont utilisés par les jardiniers de Ligue 1 pour se débarrasser des champignons parasites qui abîment les pelouses. Mais selon L’Equipe, cela pourrait avoir des conséquences à long terme, sur la santé des joueurs.

publicité

la LFP rassure et assure les clubs de Ligue 1 « respectent très majoritairement les restrictions d’usage » et « qu’aucun intendant n’augmente les doses et les fréquences. »

publicité

Le risque, c’est les joueurs qui le prendraient, selon Pierre Rustin, directeur de rechercher au CNRS, qui témoigne dans l’Equipe: « Il y a des risques de maladies neurodégénératives, telles que la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson, se révèlent dans vingt ou trente ans. Les produits qui se terminent par ‘strobine’ bloquent la respiration cellulaire sans faire de distinction entre les champignons, les insectes et l’homme. »

Plusieurs produits sont utilisés : l’azoxystro-bine, la pyraclostrobine, le trifloxystrobine, le tébuconazole et le propiconazole. Ce dernier sera même interdit sur le marché mi-juin…

0 Partages
Author

Write A Comment