Le procureur de Pérouse a annoncé avoir décelé des irrégularités dans l’examen d’Italien passé la semaine dernière par Luis Suarez, afin d’obtenir la nationalité italienne.

Luis Suarez avait besoin de devenir italien pour signer à la Juventus Turin. Car le club n’avait plus de place d’extra-communautaire et ne pouvait donc pas être aligné pour la Ligue des Champions en cas de signature.

Luis Suarez a donc passé un examen d’Italien la semaine dernière. Mais selon l’agence ANSA et plusieurs médias italiens, ce test passé à l’université de Pérouse aurait été falsifié.

L’attaquant aurait obtenu les questions avant le test et son score final aurait été établi à l’avance. Luis Suarez l’a finalement obtenu, mais des écoutes téléphoniques visant la doyenne de l’université, le directeur général, l’examinateur et la personne chargée de la préparation de l’examen ont fuité et révèlent le tour de passe-passe.

« J’ai peur qu’il (Suarez) panique quand les journalistes lui poseront deux questions », « Il n’est pas capable d’aligner deux mots », « Il gagne 10M€ par saison, il doit et il va passer cet examen parce qu’on ne peut pas tout faire sauter s’il n’a pas son B1 », entend-on sur ces enregistrements.

Il n’y aura probablement pas de suites judiciaires pour Luis Suarez, mais son passeport italien devrait lui être refusé. Ces dernières heures, le joueur se dirigeait vers une signature à l’Atlético de Madrid.

0 Partages
Author

Write A Comment