Didier Deschamps est satisfait de son rythme de sélectionneur.

Deux matchs par mois, au mieux, et des compétitions internationales tous les deux ans, ça suffit désormais au bonheur de Didier Deschamps, qui ne se voit pas reprendre un club.

publicité

« Aujourd’hui, je n’ai plus du tout le même rythme, le même quotidien. Ce n’est plus du H24, mais des périodes plus courtes, intenses, qui demandent encore plus d’exigence. Mais je peux m’aménager des moments de liberté ».

publicité

« En club, tu n’as pratiquement pas de vie. Vacances, pas vacances, tu es tout le temps au téléphone. Je n’ai plus envie de ça », a-t-il dit dans Le Figaro.

0 Partages
Author

Write A Comment