Le président de l’Olympique de Marseille Frank McCourt est prévenu : le maire de Marseille Benoît Payan le surveille.

Rencontre suivie d’un gros coup de pression. Le maire de Marseille Benoît Payan a estimé que Frank McCourt devait tenir ses promesses et relancer l’OM dans la cour des grands.

« Je n’ai pas parlé de gagner la Ligue des Champions demain, ni même dans deux ou trois ans, il ne faut pas tomber dans la caricature et susciter l’emballement. Mais McCourt n’a pas le choix. Il me dit que le club n’est pas à vendre, qu’il n’a jamais été à vendre, qu’il ne le sera pas. Alors s’il veut rester, il doit avoir les objectifs les plus hauts possibles, ce n’est pas possible autrement pour un club qui a déjà gagné la plus prestigieuse des compétitions de clubs, pas vivable. On verra de toute façon s’il nous a joué de la flûte », a prévenu Payan dans L’Equipe.

publicité

Mais McCourt pourrait-il jeter l’éponge dans quelques mois ? «Il veut un objet sain à vendre, et il cédera le club à l’été 2022», assure une source anonyme dans So Foot. «McCourt a cramé 400 barres (sic) en 4 ans. Il n’en peut plus, il m’a fait comprendre qu’il allait repartir pour une saison, en attendant que le situation se rétablisse au niveau du Covid, du stade… Je pense qu’il va encore mettre de l’argent cet été, mais ce sera la dernière fois.»

publicité

Réponse de McCourt sur RMC: «Le club n’a pas été à vendre, ne l’est pas et ne le sera pas. Je vous le répète. J’ai parlé à La Provence, et j’ai dit que le club n’était pas à vendre. Ça a été publié, écrit noir sur blanc, mais un magazine (So Foot, ndlr) dit qu’il a un scoop sur la vente : mais c’est faux ! Ça c’est agaçant, ce n’est pas correct.»

0 Partages
Author

Write A Comment