Dans L’Equipe, Dario Benedetto évoque ses premières semaines en France et parle de la Ligue 1.

Dario Benedetto doit s’adapter à un nouveau championnat, un nouveau jeu, un nouveau pays et même un nouveau continent. Et ça fait beaucoup : «J’ai eu du mal. Les football français et argentin sont totalement différents. En Argentine, il y a des défenseurs durs, mais ce ne sont pas des grands costauds comme en France», a-t-il confié pour le quotidien L’Equipe ce jeudi.

publicité

«Ici, la majorité des équipes – pour ne pas dire toutes – ont des joueurs grands et costauds. Évidemment, il m’a fallu un temps d’adaptation pour que je me sente complètement à l’aise et pour appréhender la vitesse du jeu, qui est plus rapide, plus soutenue. Mais maintenant, je me sens très bien», a dit Dario Benedetto.

publicité

Comme à Boca

L’attaquant de l’OM est aussi revenu sur son penalty raté pour son premier match avec l’OM : «Quand j’ai manqué ce penalty, je me suis effectivement dit : ‘Putain, je revis ce qui s’est passé à Boca’. Mais je savais que s’il se passait la même chose ensuite, tout irait bien ».

« À Boca, lors des trois premières rencontres, je n’avais pas mis un but : je tirais à droite, à gauche, au-dessus… Mais au quatrième match, contre Quilmes, j’avais mis trois buts et c’était parti. À Marseille, ça a été pareil. Je me suis senti mieux au deuxième match, puis j’ai marqué au troisième et de nouveau au quatrième», a-t-il dit.

0 Partages
Author

Write A Comment