Devenu entraîneur des gardiens à Dijon, Grégory Coupet a évoqué son départ de l’Olympique Lyonnais dans Le Parisien. Et l’entraîneur Rudi Garcia en prend pour son grade.

« La relation n’était pas hyper fluide avec Rudi. J’avais mal vécu l’éviction de son prédécesseur Sylvinho, que j’adorais. Il était rigoureux mais, en arrivant, il a cherché à s’adapter à nous », explique Coupe dans Le Parisien.

publicité

« Rudi, lui, a cherché d’entrée à s’imposer sans dialoguer. Un exemple parmi d’autres, dès qu’il est arrivé, il m’a dit : Hors de question que le troisième gardien soit là lors des veilles de match. Je lui ai répondu que ce numéro trois, Anthony Racioppi, était prévu pour être numéro 2 et que, s’il faisait ça, il me le ‘tuait’ sportivement. Il n’a rien voulu entendre ».

publicité

« A moi ensuite d’aller expliquer ça aux gars. Je ne fonctionne pas comme ça. Il m’a déçu », a lâché l’ancien portier international tricolore.

publicité
0 Partages
Author

Write A Comment