Avant la demi-finale France-Maroc, Didier Deschamps a tout fait pour motiver ses joueurs.

La demi-finale France-Maroc a été une lutte intense, mais les Bleus étaient prévenus. Ils allaient jouer contre un public hostile. L’adjoint de Didier Deschamps, Guy Stéphan, livre une anecdote au Parisien via son carnet de note.

« Pendant le réveil musculaire, Didier a décidé de passer une bande sonore de cinq minutes sur le bruit que le public fait quand le Maroc joue afin que les joueurs en prennent la mesure. Cette ambiance avait frappé l’esprit de Thierry Marszalek et Éric Dubray, nos analystes vidéos ».

« Le soir, nous ne sommes donc pas surpris. Le but de Théo Hernandez fait à peine baisser les décibels », écrit l’adjoint de Guy Stephan. Les Bleus étaient donc bien prêts à affronter l’hostilité du stade, majoritairement rempli de marocains.

Author

Write A Comment

google News