L’outil d’analyse Football Benchmark a présenté ses conclusions sur les finances des huit principaux champions européens sur la saison 2021-2022 : le PSG perd pas mal d’argent.

Le PSG vaut désormais plusieurs milliards, mais les pertes s’accumulent, selon Football Benchmark. L’instance s’est penchée sur les finances des huit principaux champions nationaux du football européen (France, Espagne, Italie, Angleterre, Portugal, Allemagne, Pays-Bas et Turquie). Et pour le PSG, sur la saison dernière, les pertes sont de 369 millions d’euros. Paris a pourtant enregistré 670 millions d’euros de recettes globales sur la saison, une hausse de 18% par rapport à la saison d’avant, marquée par le Covid.

Dans le détail, les recettes sont de 399 millions d’euros sur les ventes diverses de produits dérivés et les partenariats. Le contrat avec l’équipementier Nike (entre 60M€ et 80M€/saison) signé jusqu’en 2032 est le plus juteux. Le PSG enregistre 131 millions de recettes à chaque match, devant le Real Madrid  (91M€) et Manchester City (64M€) qui ont pourtant de plus grands stades. Une vraie prouesse donc.


Messi, Mbappé, Ramos… les salaires en cause

Mais… car il y  un mais, les recettes des droits TV ont chuté à 139 millions d’euros sur la saison 2021-2022. A cause notamment de la crise liée à Mediapro. Le contrat Amazon est moins juteux. Les pertes du club sont selon Football Benchmark surtout liées… aux salaires de ses stars. Les coûts liés à la masse salariale valent en effet… 109% des revenus, à 728 millions d’euros contre 503M€ en 2020-2021, +45%.

Lors de cet exercice, le PSG a en effet fait des folies: Lionel Messi, Sergio Ramos, Achraf Hakimi et Gianluigi Donnarumma sont arrivés et Kylian Mbappé a été prolongé. D’où la politique d’austérité observées l’été dernier et cet hiver lors du mercato…

Author

Write A Comment