Décédé ce jeudi à 87 ans, Michel Hidalgo a marqué Didier Deschamps. Le sélectionneur des Bleus évoque son prédécesseur.

« J’ai appris avec beaucoup de tristesse ce jeudi le décès de Michel Hidalgo. Mon adolescence, comme celle de beaucoup de Français de ma génération, a été marquée par les performances étincelantes de « son » équipe de France, de la qualification pour la Coupe du monde 1978, que notre football attendait depuis 12 ans, jusqu’à l’éclatante victoire à l’Euro 1984. Ce premier trophée international a ouvert la voie à d’autres grands succès pour le football français », a expliqué le coach des Bleus pour L’Equipe.

publicité

« À titre plus personnel, j’ai eu la chance et le privilège d’apprendre à connaître Michel lors de mes deux passages à l’Olympique de Marseille, comme joueur puis comme entraîneur. Dans les bons comme dans les mauvais moments, Michel a toujours fait preuve d’une très grande bienveillance à mon égard. C’était un homme profondément gentil. Au-delà de ses compétences techniques, c’est aussi le souvenir de sa bonté que je veux retenir. À ses proches, à ses amis, j’adresse mes sincères condoléances », a terminé Deschamps.

publicité
0 Partages
Author

Write A Comment