La FIFA n’a pas aimé les célébrations de l’Argentine après la finale de la Coupe du Monde. Le gardien Emiliano Martinez qui simule un acte sexuel sur le podium, ça ne passe pas.

La FIFA a annoncé une procédure contre l’Argentine et de la Croatie pour des événements survenus lors des matches face à la France (pour les Argentins) et au Maroc (pour les Croates) lors du Mondial au Qatar. L’Argentine est concerné pour de «possibles violations des articles 11 (comportement offensant et violation des principes du fair-play) et 12 (incorrection de joueurs et d’officiels)» après la finale face à la France.

Pour la Croatie, la FIFA évoque que la procédure concerne de «potentielles violations des articles 13 (discrimination) et 16 (ordre et sécurité lors des matches) du code disciplinaire de la Fifa» lors du match pour la troisième place contre le Maroc. Probablement concernant certains joueurs croates (dont Dejan Lovren) qui chantaient des chansons nationalistes et fascistes.


Author

Write A Comment