Hatem Ben Arfa a enfin retrouvé un club. En Espagne.

Après quelques mois de chômage, revoilà Hatem Ben Arfa sur un terrain. Il a signé mardi un contrat jusqu’en juin 2020. avec un choix de numéro de maillot assez bizarre… le numéro 3.

publicité

« Je trouve que sur le maillot, ça fait joli… je trouve », a-t-il répondu. Il pouvait choisir le 8, le 12, ou le 15. Ben Arfa été convaincu par Ronaldo, actionnaire du club, et ancienne gloire du football brésilien.

publicité

« Pour moi, c’était un choix facile à faire. Il y avait tout pour que je choisisse Valladolid. Ronaldo m’a convaincu pour que je vienne ici. C’était un choix facile à faire comme je l’ai dit. J’ai senti que le club était très intéressé. Comme je fonctionne beaucoup à l’instinct, j’ai senti qu’ici c’était un bon endroit ».

publicité

publicité

Lors de sa présentation, il est passé par la séance de jongles traditionnelle en Espagne, mais refusé de jongler de la tête. « Non, la cabeza (la tête)… Les cheveux, tout ça », a-t-il lancé aux journalistes en souriant. Il ne faudrait pas être décoiffé…

0 Partages
Author

Write A Comment