Depuis quelques jours, José Mourinho évoque souvent la Ligue 1.

Le Special One en Ligue 1 ? Ce serait l’événement de l’année, mais malgré les rumeurs, ce ne serait pas au PSG. Selon L’Equipe, l’ancien coach de Manchester United pourrait reprendre l’OL ou l’AS Monaco.

Jean-Michel Aulas n’a toujours pas confirmé qu’il allait prolonger Bruno Genesio. Le président de l’OL devrait dévoiler sa décision le 2 avril prochain. En espérant entre temps une réponse positive de Mourinho ?

publicité

José Mourinho a lui laisser planer le doute. « C’est difficile à dire. Si je dis non, je ne serais pas honnête envers vous. Si je dis oui, vous allez commencer à spéculer sur les clubs qui pourraient m’intéresser, qui vont avoir un poste libre… Je peux retourner dans l’un des pays que je connais déjà », a-t-il notamment dit.

Un effet Neymar

Pour Gilles Dumas, consultant en marketing sportif, l’arrivée de Mourinho en Ligue 1 serait aussi fort que quand Neymar a signé au PSG. « Sa venue aurait un fort impact. Mourinho, ce serait forcément un coup de tonnerre, la première star entraîneur en L1, même si le PSG a déjà eu Ancelotti. Toutes proportions gardées, ce serait un effet Neymar. La comparaison n’est pas innocente : au-delà du talent du joueur, il est spectaculaire, il provoque dans tous les sens du terme ».

Raymond Domenech valide aussi. « Ce serait un éclairage positif pour la Ligue 1. Si un de nos clubs peut intéresser un entraîneur de ce calibre, c’est un plus pour le foot français. Il a son diplôme, il est compétent, il pourrait amener son brin de suffisance, son caractère. Mais il va falloir un club de dimension importante », a admis l’ancien sélectionneur de l’Équipe de France

publicité

« À l’Unecatef, on n’est pas contre les entraîneurs étrangers, quand ce sont des entraîneurs de ce niveau. J’espère qu’il fera grandir la Ligue 1. Globalement, c’est un grand oui », a déclaré Raymond Domenech.

Author