Au micro de la radio barcelonaise RAC 1, le président de l’Atletico Madrid Enrique Cerezo, a estimé que le transfert de Griezmann au Barça s’est fait dans l’illégalité.

Selon Enrique Cerezo, le Barça avait bien conclu l’arrivée de Griezmann avant le 1er juillet. La clause était à cette époque de 200 millions d’euros, et non de 120 millions, somme que le Barça a payé.

publicité

L’Atlético de Madrid assure que l’accord entre Griezmann et le Barça remonte au printemps. Le président assure avoir des preuves de cet accord. « Si le club a fait ce communiqué, c’est parce qu’il a des preuves, a déclaré le dirigeant. Nous devrons étudier tout cela et si nous avons vraiment les preuves (si elles sont jugées recevables), nous demanderons le montant que nous jugeons nécessaire. »

publicité

Le transfert pourrait donc être remis en cause dans les semaines qui viennent…

 

0 Partages
Author

Write A Comment