Ander Herrera est arrivé au PSG au début de l’été. Mais il ne portera pas de protège-tibias estampillés Paris.

Ander Herrera est prêt  à tout donner pour le PSG, jour n’importe où sur le terrain. Mais pas question de changer de protège-tibias, comme il l’a confié à France Football.

« J’ai les mêmes protège-tibias depuis l’âge de dix ans, ceux avec lesquels j’ai débuté. Quand je suis arrivé à Paris, je les avais oubliés à Saragosse ».

« J’ai envoyé l’un de mes amis à la maison pour aller les chercher et je lui ai demandé de me les envoyer par la poste en urgence pour pouvoir disputer le premier match amical avec le PSG ».

« Je ne peux pas jouer sans ceux-là, alors que c’est quelque chose que tu peux trouver dans n’importe quelle boutique en sortant dans la rue », a expliqué l’ancien mancunien.

Author

Write A Comment

google News