Sidney Govou, l’ancien joueur de l’OL, revient sur sa relation avec Karim Benzema. Elle n’était pas simple.

Dans L’Equipe, Syndey Govou évoque les débuts de Benzema. « Il a dû arriver un peu après Hatem (Ben Arfa). Il était un peu moins doué, peut-être, Hatem étant plus un soliste, mais Karim puait le foot. Il était respectueux mais aussi un peu taquin, chambreur. Et ça pouvait ne pas passer parfois. Je me suis même pris la tête avec lui car il voulait que je lui fasse plus de passes de buts (rire). »

Govou a ensuite sortie une anecdote: « Lors de son premier discours d’arrivée dans notre groupe à Lyon, il avait fini en disant : ‘Ne rigolez pas trop, je suis venu pour vous prendre votre place.’ C’était dit avec le sourire, à la Karim… On s’est marrés, on l’a même applaudi. Mais ce qu’il disait, il le croyait. Et il avait raison ».

publicité

« Karim, il a du carafon, tu ne lui marchais pas sur les pieds. A l’entraînement, il avait beaucoup d’assurance devant le but. Et comme il était un peu chambreur, ça pouvait agacer. Juni me disait souvent d’aller lui parler car certaines choses l’énervaient et quand il est énervé, Juni, il ne sait pas toujours parler (rire). »

0 Partages
Author