Soutenu par des fonds du Moyen-Orient et un homme d’affaires franco-tunisien, Mourad Boudjellal veut reprendre l’OM. Mais le club doit se mettre en conformité avec le fair play financier.

L’OM doit trouver de l’argent pour se plier aux règles du fair play financier. Et même si celles-ci ont été assouplies ces derniers jours en raison du coronavirus, Mourad Boudjellal estime que l’OM devra trouver de l’argent, et vite.

publicité

« C’est le plus gros challenge dans ce club. Créer des revenus supplémentaires. Comment fait-on pour ne pas y arriver aujourd’hui, dans un club qui a une telle image, avec un stade de cette dimension, avec le potentiel ? Ou alors c’est moi qui suis complètement à l’ouest. Moi, j’ai l’impression qu’il faut se baisser pour ramasser…, » a glissé Boudjellal pour le site Le Phocéen.

publicité

« Un club, c’est du marketing, de la billetterie, du partenariat, de l’engouement. On a l’impression que souvent, à part quelques clubs bien sûr, on a les droits télé, on se dit que c’est bon, on a les droits télés, c’est garanti. Non, un véritable club doit générer un engouement très fort qui génère de très fortes recettes parallèles. »

0 Partages
Author

Write A Comment