Les sanctions infligées dans le cadre du fair-play financier à l’OM vont être portées devant le tribunal arbitral du sport (TAS).

Comme le PSG ou encore Manchester City avant lui, l’OM va contester les sanctions du fair play financier : une amende de 3 millions d’euros et un retrait de 15% de ses recettes européennes pour les deux prochaines années.

«Le fair-play financier n’a jamais prévu, en matière de barème de sanction, des circonstances comme nous en vivons aujourd’hui. Donc nous allons monter un recours avec nos avocats pour avoir d’autres sanctions, en tout cas pas celles qui sont les nôtres aujourd’hui», a dit le président de l’OM Jacques-Henri Eyraud a annoncé sur RMC.

Cependant, l’OM va demander simplement une baisse de ces sanctions. « Sans le Covid-19, l’OM n’aurait pas forcément enclenché cette action en justice », précise L’Equipe.

0 Partages
Author

Write A Comment