Bruno Genesio est revenu sur son départ de l’OL dans L’Equipe.

Le soir de la défaite de l’OL face à Rennes (2-3) en demi-finale de la Coupe de France, Bruno Genesio a ressenti un sentiment particulier. « J’ai senti, bien avant même le match de Rennes, qu’il y avait une ambiance encore plus néfaste autour de moi. C’était presque comme une corrida, où on attendait une mise à mort ».

publicité

« Il y a eu beaucoup de satisfaction chez certains pseudo-supporters. On m’a même rapporté des messages lyonnais à la gloire de Bensebaïni. Je connaissais ce contexte, car j’ai des gens qui me remontent quand même des infos », a dit Génésio dans le quotidien L’Equipe.

publicité

Genesio révèle que le président de l’OL voulait le conserver, contrairement à ce qu’on aurait pu penser : « Jean-Michel Aulas a tout fait pour me garder. On était d’accord sur la prolongation. Il y a eu des faits qui ont inversé la tendance. J’ai alors senti que le contexte n’était plus propice autour de moi pour remplir les objectifs dans l’immédiat ».

« L’équilibre sportif et financier du club était menacé. Cette atmosphère négative rejaillissait sur le comportement des joueurs. Il fallait une décision forte. C’est moi qui l’ai prise dans l’intérêt général et dans celui du club », a-t-il dit.

0 Partages
Author

Write A Comment