Hatem Ben Arfa n’a pas été tendre avec son club, le Stade Rennais.

Tout allait bien au soir de la finale de Coupe de France. Mais Hatem Ben Arfa songe désormais à quitter le Stade Rennais. « Ces derniers matches me permettent d’avancer dans mon cheminement pour la saison prochaine. Je suis orienté par le jeu. Je ne prends pas de plaisir et on doit être guidés par ça. Ce qu’on nous propose, c’est limité, donc ça oriente mon choix. Il y a plein de choses qui vont faire que je vais voir ce que je vais faire la saison prochaine.  », a-t-il dit ce week-end. Les deux clubs de Séville, la Russie et la Chine s’intéressent au joueur.

publicité

Pour Christophe Dugarry, une telle sortie médiatique révèle le vrai personnage. « Il croit qu’il met la pression à qui là ? Il menace qui ? Il croit qu’il va nous manquer ? Si je suis le Stade Rennais, tu dégages direct mec ! Pour qui tu te prends ? On le rappelle… tous les clubs où il est passé, ça s’est mal terminé ! », dit-il.

publicité

« Les joueurs n’en peuvent plus de lui »

« Il est 30e buteur de Ligue 1 (7 buts) et 79e passeur (2 passes décisives), s’il fait un bon match de temps en temps c’est un miracle. Si Rennes n’est pas bon depuis la finale, même un peu avant, c’est aussi à cause de lui. Des abrutis ont mis ce mec-là dans les quatre meilleurs joueurs (pour le trophée UNFP, ndlr) ! », estime Dugarry.

« Ça résume parfaitement le football actuel. C’est incroyable. Les joueurs n’en peuvent plus de lui, j’ai mes infos ! Il ne fait que marcher, jouer, arrêter, il se prend pour un autre. C’est surréaliste, il est imbuvable ».

0 Partages
Author

Write A Comment